Clics contre la misère – de l'art de nommer ses boutons – Amnesty International

J’aime beaucoup le buzz interactif mis en place par Amnesty International, basé sur la mise sous forme interactive du slogan « Pour faire disparaître la misère, il faut d’abord la voir ».
Le principe est basé sur ce que vous me pardonnerez d’appeler le P.P.I.V.C (plus petit vocable interactif commun) – le clic. Bonne manière de ne pas s’aliéner des utilisateurs à coup de principes interactifs trop complexes. L’enjeu devient dès lors: comment motiver le clic ?

Dans « Un million de clics contre la misère », chaque clic d’un utilisateur révèle un pixel d’une fresque qui en compte 1,000,000, illustrant en pixel art moultes formes de répression actuellement en cours dans le monde – et l’on sait que l’imagination de l’homme, dans ce domaine comme dans d’autres, est sans limite. Le site devient alors un espace collaboratifs pour personnes sensibilisées à la défense des droits de l’homme – excellente manière de mettre l’utilisateur dans la peau d’un membre d’Amnesty International. C’est habile, intelligent et malin, je tire mon chapeau aux concepteurs: AIR Brussels.
1 million de clics contre la misère - Amnesty International

Je vous invite à participer à ce buzz qui élève le débat et utilise l’interactivité à bon escient: http://1milliondeclicscontrelamisere.org/

Cela étant, petit clin d’oeil qui m’a amusé. L’intitulé du bouton d’envoi du formulaire de contact aurait pu être mieux choisi…

Amnesty International- capture d'écran