Oculométrie (eye tracking study) pas chère, peuchère !

OculométrieL’oculométrie (je dois toujours réprimer un sourire obscène lorsque j’écris ce terme) est, me semble-t-il, mieux connue sous son nom anglais: eye-tracking study, et désigne une méthode de capture de la position du regard d’un utilisateur visionnant et/ou interagissant avec un contenu affiché sur écran. En gros, elle se base sur un logiciel enregistrant via une caméra rétinienne la direction du regard visionnant une interface afin d’en analyser les trajectoires, ce qu’il regarde en premier, puis en second, etc. Le résultat est formalisé en cartes de chaleur (également mieux connues sous leur appellation anglaise: heatmap). Cette technique est très utile pour tester des interfaces ou effectuer des tests A/B, tests comparant 2 positions possibles pour un bouton de conversion (« call to action » my friends).
Continuer la lecture de « Oculométrie (eye tracking study) pas chère, peuchère ! »

Text 2.0: l'avènement du texte réactif?

text 2.0
Ralf Biedert et son équipe du German Research Center for Artificial Intelligence (DFKI) utilisent l’oculométrie (eye-tracking) de la société suédoise Tobii en conjonction avec du html, css et javascript pour mettre au point une technologie d’amélioration de la lecture, baptisée « Text 2.0« . Continuer la lecture de « Text 2.0: l'avènement du texte réactif? »